J'avoue : quand j'ai vu le patron, j'ai tout de suite craqué : elle est adorable cette Antonine ! Vraiment mignonne !

Fidèle à moi-même, d'un éternel optimisme, j'attaque la chose avec la ferme intention de faire un chef d'oeuvre (ben oui, moi je commence comme ça en général...). Je fais quand même un peu attention parce que je me souvenais que Bulette s'y était frottée et y avait laissé quelques plumes, Flo n'était pas emballée, Muriel m'avait dit que c'était super large... mais bon Florence s'en était bien sortie, alors...

Donc, je m'applique : je mesure et je fais tout à la lettre,  et en 2 ans, comme le reste de la garde robe de la loupiote. Et par dessus tout, je respecte bien les 1,5 cm de couture. La robe prend forme, il ne reste que l'ourlet. Je suis alors dans l'autosatisfaction totale : hyper facile à assembler et trop jolie... Jusqu'à ça :

IMG_5781IMG_5784IMG_5782

Même pas la peine de penser à défaire : toutes les parties sont cousues sur l'empiècement, j'avais fait les petits points glissés à la main, alors NON je ne démonte pas !

Alors quoi des pinces, peut-être ?

IMG_5791

IMG_5792

C'est mieux, mais il faudrait enlever plus de 10 cm... et puis le modèle est déjà hyper froncé, alors là, on est dans le total parachute / sac à patates :

IMG_5788

En général, arrivée là, je m'énerve... j'enlève la robe à Lison et je la regarde... si seulement j'avais une idée de ce à quoi ressemblera la stature de ma fille dans 2 ou 3 ans... Mais j'y pense, j'en ai de la stature 5-6 ans à la maison... Eh oui, je l'ai fait.... il était mort de rire et s'est prêté au jeu bien volontiers : merci mon Paul !

IMG_5796

Ben voilà, la robe 2 ans sera une tunique 6 ans ! Ça baille encore un peu, mais avec des toutes petites pinces, ça roule !

IMG_5797

IMG_5799

Et puis si ça se trouve, sur elle, les pinces ne seront pas utiles...

Je vous fais grâce du cache-coeur pour moi qui ne fonctionne pas du tout non plus (et moi, je ne grandirai plus...). Dans les 2 cas, j'ai pris nos mesures et j'ai fait les tailles de modèle qui correspondaient. Et dans le cas de mon cache-coeur, il n'y a pas que la taille qui cloche, mais j'avoue être fichue bizarrement... Vous croyez qu'ils sont testés ces patrons ?... Quand je vois des pattes de boutonnage trop courtes, j'en doute...

Bref, cette fois, ma décision est prise : Citronille n'aura plus mes sous ! Trop énervant de payer un modèle 10 euros quand c'est pour devoir tout refaire à chaque fois. En plus, que ce soit en Citronille ou autrement j'ai un bon stock de modèles pas encore faits : de quoi m'occuper encore de nombreuses années.