Si vous êtes des habitués de ce blog (vous êtes méritants ! Mais ça, c'est une autre histoire...), vous savez qu'il est rare que je parle d'autre chose que de fils, de laine ou de chiffons (à la rigueur, aussi de sucre et de beurre...). Mais une fois n'est pas coutume, j'ai envie de partager quelque chose d'autre avec vous.

Je suis présidente d'une AMAP et à ce titre j'ai été invitée à l'avant-première du dernier film de Coline Serreau : Solutions locales pour un désordre global.

Solutions_locales_grande_1_

Coline Serreau a parcouru le monde pour rassembler des témoignages de personnes que l'on entend pas ou peu. Plus qu'un signal d'alarme, elle essaye de montrer qu'il y a des solutions pour revenir à des systèmes de culture plus respectueux de l'homme et de l'environnement. Les intervenants sont variés et exposent très clairement le cheminement qui à conduit les agriculteurs à la situation mondiale actuelle. Et je ne suis pas prête d'oublier le franc-parler de Claude Bourguignon !

Alors oui ! Oui, ce film m'a plu ! Tant pour ce qu'il est que pour ce qu'il m'a appris. Depuis toujours la consommation de produits respectueux de l'environnement est pour moi un geste spontané et naturel. Comme un évidence culturelle (maman courrait déjà les marchés bio quand j'étais toute petite). Cependant, je ne me suis jamais penchée sur ces questions ! Je suis donc assez ignorante à ce sujet. Peut-être ce film est-il moins enthousiasmant pour les initiés, mais pour ma part, il a donné plus de sens à toutes ces petites choses que je fais de façon assez insouciante. Et plus que jamais, je suis fière de mon implication dans mon AMAP !

Je crois que ce film peut être un bon outil pour faire avancer les choses, à condition qu'il soit vu et qu'il fasse parler. Alors si le coeur vous en dit, allez le voir, parlez-en et revenez me dire ce que vous en pensez : ça m'intéresse !